Animation Bébés-Lecteurs : Un Tour du Monde

 dans Actualités, Animation culturelle

Avez-vous déjà assisté à une séance de Bébés-Lecteurs ? À la crèche, au Relais d’Assistantes Maternelles (RAM), ou en bibliothèque, elles sont l’occasion pour les tout-petits de partir à la découverte de son environnement comme de son imaginaire. Durant ce premier semestre 2019, j’ai eu l’occasion de bâtir un projet pour les tout-petits d’une crèche et d’un RAM. Deux structures dans la même commune, 10 rendez-vous et une envie de tour du monde avec les enfants. Voici un tour d’horizon rapide du contenu des séances !

Autour d’une animation pour Bébés-Lecteurs

La préparation en amont

Qui dit tour du monde dit langues étrangères ! Mon challenge pour ce projet était de réussir à apprendre des chansons dans des langues très différentes. Heureusement, j’ai pu compter notamment sur les livres-disques de chez Didier jeunesse, pour en découvrir des dizaines ! Du côté des lectures, le site Ricochet.fr est une mine d’or, avec des critères de recherche efficaces. Beaucoup de temps à glaner des informations donc ; je dirais environ 2 h pour une séance de 20 minutes. Une fois le contenu trouvé, il me reste donc à le travailler et à en préparer une version papier transmissible. En effet, si les séances que j’anime sont destinées en premier lieu aux tout-petits, le personnel de la crèche et les assistantes maternelles ne sont pas en reste. Après chaque séance, elles reçoivent un document en reprenant le contenu, avec des pistes de lectures.

L’importance du rituel d’ouverture

Les animations ont lieu le matin, vers 9h15. Quand j’arrive, les enfants sont bien souvent éparpillés, en train de jouer. Pour amorcer la séance, je joue quelques notes sur ma kalimba. Rien de tel pour susciter leur curiosité que ce drôle d’instrument ! Petits et grands sont bien en place ? Il est temps alors de se dire bonjour. Heureusement, je ne suis pas seule face à cette trentaine de grands yeux qui me regardent. En effet, j’ai avec moi une marionnette en feutrine, répondant au doux nom de Minette. C’est elle qui se charge de tisser un premier lien avec chacun, à l’aide d’une petite comptine, que nous chanterons à nouveau pour clore la séance. C’est l’occasion aussi de poser un cadre pour l’animation, d’inviter les enfants à bouger s’ils en ont envie… et à ne pas me piquer mon matériel ! Un moment important, où nous échangeons quelques mots en tête-à-tête, et qui participe à établir la confiance entre les différents participants. Le voyage commence alors pour environ 20 minutes.

Un contenu adapté et diversifié pour les petits

Des chansons

Parce que l’oral tient une place importante dans la relation avec un bébé, pas d’animation sans chansons ! Ce tour du monde en musique a permis de découvrir des comptines et des berceuses aux sonorités très différentes. Un grand plaisir que de passer d’une langue à l’autre, au gré des continents ! Partant de l’Afrique, avec le Lingala et le Soninké, nous sommes allés en Asie (Japonais, Indonésien, Cinghalais), aux Amériques (Brésilien, Créole), en Europe (Italien, Anglais, Espagnol) pour finir en Océanie (Tahitien). Si les enfants ne pouvaient pas reprendre toutes les chansons, ils ont tout de même marqué le rythme. De plus, certaines, sous forme de rondes, ont permis à tous de participer activement !

En bref, quelques chansons :

  • Kumbélé, une chanson en Kikongo, originaire du Congo ;
  • Mâ Bâla kâlé, une berceuse du Sri Lanka ;
  • Al corro de la patata, une ronde rythmée venue d’Espagne ;
  • Dlo cho épi kako, une chanson antillaise sur le chocolat.

Des histoires

Lire des histoires aux bébés est un enjeu fondamental pour leur développement psychique et moteur. C’est une ancienne bibliothécaire jeunesse qui vous l’affirme ! Je peux pourtant bien vous l’avouer : il n’a pas toujours été facile de trouver des histoires correspondant à l’âge des enfants et à la thématique. Cependant, mission accomplie ! À raison de deux histoires par séance, les enfants ont découvert de nouveaux albums, ont entendu de la poésie et se sont amusés avec un imagier en pop-up. Les contes ont également occupés une bonne place. Mon coup de cœur va à l’album À quoi rêves-tu, Bébé ? de He Zihong, paru chez Seuil jeunesse. Avec ses peintures sur soie délicates, il a remporté un grand succès.

D’autres titres :

  • Sous la lune poussent les haïkus / Ryokan. Rue du Monde : 2010 ;
  • La Grenouille à grande bouche / Francine VIDAL, Élodie NOUHEN. Didier jeunesse : 2001 ;
  • Léger comme un flocon / Rue du Monde : 2007.

Des jeux de doigts

J’adore ces petites histoires racontées avec le bout des doigts ! Là aussi, le défi a été d’en trouver pouvant correspondre au thème. J’en ai peu prévu en VO, préférant piocher dans le répertoire francophone pour y dénicher les perles rares. L’un de mes grands plaisirs est de voir les enfants essayer de reproduire mes gestes pour s’approprier le jeu de doigt. Cela vaut bien de le répéter deux ou trois fois !

Des exemples ?

  • Round and round the garden, un jeu de doigts canadien qui s’achève par des chatouilles ;
  • Petits singes ont peur du lion, une création personnelle inspirée d’un autre jeu de doigts ;
  • Monsieur Poisson se promène, un petit tour sous l’eau pour la séance sur l’Océanie.

Un immense merci à la mairie de Boves, à Malissa et à Claire pour avoir permis à ce projet de voir le jour ! De même, merci à toute l’équipe de la crèche et aux assistantes maternelles pour les jolis moments d’échanges. Ce tour du monde m’a donné envie de proposer d’autres thèmes d’animations pour les bébés. Vous dirigez une structure petite enfance ? Vous cherchez une intervenante pour des temps d’histoires ? Contactez-moi dès maintenant, j’ai plein d’idées !

Contenus pour animations Bébé-Lecteurs sur le Tour du Monde

Articles récents

Laisser un commentaire